Les PFNL: bon pour la santé, excellent pour les affaires

Utiles pour combler les besoins thérapeutiques, l'alimentation et le commerce domestique national et international ainsi que pour générer de l'argent, les produits forestiers non ligneux (PFNL) tels que la gomme arabique, irvingia, le safou (prunus africana), la kola, les amandes de mangues sauvages, le njansang, l'okok/eru et le miel ont rapporté près de 17 milliards de Fcfa en 2010 au Cameroun.

Le Gabon, la Guinée équatoriale, le Congo, le Tchad et le Nigéria sont les principaux pays africains qui importent les PFNL en du Cameroun.

Réagir à cet article »

 
Il n'y a aucun commentaire pour cet article