400 millions de Fcfa envolés dans les faillites bancaires

Les épargnants camerounais victimes des banques et établissements de micro finance en faillite de la ville de Dschang réclame plus de 400 millions de Fcfa à Cofinest, à la BIAO, la Coopemif et d'autres établissements.

Réunis au sein de la Mutuelle Inter-africaine des consommateurs des biens et services (MIACBIS) présidée par Numkam Pierre, ces épargnants sont déterminés à mettre en œuvre jusqu'au bout le plan d'action qu'ils ont conçu pour rentrer en possession de leurs économies.

Réagir à cet article »

 
Il n'y a aucun commentaire pour cet article